Mystérieuse spiruline !

Publié le par Valérie Gentil

C'est un atelier sur la spiruline qui a pris place hier dans le cadre enchanteur du Jardin des Plantes. Ludovic Bzdrenga -ça s'écrit bien comme ça- est venu nous éclairer sur les mystères de cette drôle d'algue apparue sur terre il y a quand même environ 3,5 milliards d'années. C'est à Saint Georges de Montaigu, en Vendée, que Ludovic a décidé il y a quelques années de cultiver cette microalgue que les Aztèques, Toltèques, Tchadiens et autres peuples avaient et ont encore pour certains, coutume de récolter dans les lacs d'eau douce riches en bicarbonate de sodium. Car oui c'est une algue, mais non, pas marine. Et après être tombée dans l'oubli pendant des lustres, on redécouvre les propriétés exceptionnelles de cette pépite appelée aussi  "or bleu". Attention, la liste de ses bienfaits est longue : Une teneur en protéines d'environ 70% - alors que la viande se situe entre 18 et 20%-, des lipides insaturés, des vitamines A, de B1 à B12, des antioxydants tels que la phycocyanine, du superoxyde dismutase -si si- qui s'occupe d'éradiquer les radicaux libres, du bêta-carotène qui prévient le vieillissement de la peau, et des flavonoïdes qui ont le talent de piéger les métaux lourds... Bien entendu, la petite spiruline (avec ses 0,1mm, on peut employer un diminutif) est bourrée d'oligo-éléments tels que sélénium, manganèse, cuivre, zinc. Elle n'a qu'une lacune : la vitamine C. Consommée depuis des milliers d'années par des peuples qui n'avaient pas sous la main ces analyses scientifiques, elle s'avère être l'aliment le plus nutritif connu à ce jour...

Immunostimulante, détoxifiante, antioxydante... Et détentrice du record de valeur nutritionnelle, la spiruline est toute petite, mais sacrément impressionnante. Et le goût dans tout ça ? Nous l'avons dégustée fraîche, ce qui est rarissime (elle s'altère rapidement et doit être consommée dans les 24h) et c'est bon... Un goût légèrement salé, une consistance de beurre de cacahuète, très dense, une saveur douce d'épinard frais. Plus facile à conserver, Ludovic la fait sécher, mais n'en fait pas des galettes comme les Tchadiens, mais des vermicelles qui, une fois secs, peuvent s'additionner à des soupes, vinaigrettes, salades, purées, fromage frais de chèvre... Additionnée de sésame, notre producteur la prépare également comme un "Gomasio". Pour se faire du bien, une cure d'un mois ou deux est idéale, à raison d'une petite cuillère par jour, sous sa forme sèche. A l'entrée de l'hiver, on est tentés !

Bref, c'est en 2017 que nous avons goûté la plus ancienne forme de vie apparue sur terre, qui sauvera peut-être une partie de la planète de la malnutrition un jour... La spiruline est en forme de spirale, celle de l'espoir.

Pour tous renseignements : Spiruline LES DEUX MAINES, Ludovic BZDRENGA, www.spiruline-l2m.fr

 

Mystérieuse spiruline !
Mystérieuse spiruline !Mystérieuse spiruline !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article